L’arrivée des Gros-bec

Le pic -épeiche femelle revient. C’est l’occasion d’observer les magnifiques dessins de sa tête et quelques positions. La mésange huppée, est belle à croquer. Elle est une des plus petite mésange, souvent solitaire. Toujours  en mouvement, elle regarde à droite, à gauche, avant de  baisser pour prendre une graine, prête à s’envoler au moindre signe de danger. Enfin, vers 14heures arrivent trois Gros-bec. Ils sont plus gros que les pinsons, encore plus gros que les tarins des aulnes. Ils ont une allure d’oiseau exotique, de perroquet, avec leur gros bec. Ils le gardent entrouvert lorsqu’ils décortiquent une graine de tournesol.

De la mangeoire,  les vols et les envols décrivent des arcs de cercle. Une ronde d’arabesques. Le vent du Nord-est a ramené la neige.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s